Comment distinguer un bon voyant d’un faux ?

La consultation d’un voyant est parfois un recours idéal pour éclairer certains faits sensibles et difficiles à comprendre. Cette consultation donne de bons résultats si elle est effectuée par un bon voyant. Certains critères permettent de s’en assurer. Voici les différents critères pour vérifier la véracité d'un voyant.

Analyser sa stratégie de publicité

La publicité agressive a souvent été l’un des points forts des faux voyants. Ces derniers utilisent régulièrement divers canaux pour se mettre en avant. Il peut s’agir :

A lire en complément : Stratégies pour l’externalisation efficace des opérations de e-commerce : du stockage à la livraison

  • D’internet
  • De spots radio
  • D’encarts de journaux

Un bon voyant n’a généralement pas besoin de se donner trop de peine pour avoir beaucoup de clientèles. Il propose des prestations et des bonus qui font parler de lui sans recourir à un attirail médiatique.

Également, il se repose plutôt sur le bouche-à-oreille pour se faire connaître grâce à ses clients les plus satisfaits. Il faut donc considérer les voyants recommandés par des proches comme de bons voyants. Il doit s’agir de personnes déjà consultées.

Sujet a lire : Techniques pour une gestion externalisée efficace des données clients sensibles dans le secteur de la santé

Vérifier la facturation

La facturation d’une prestation démontre facilement si elle est proposée par un vrai professionnel ou un faux. Il suffit de vérifier la facturation d’un voyant pour savoir s’il est vrai ou faux.

Les “faux voyants” facturent souvent à la minute leur consultation, contrairement aux vrais voyants. Ces derniers ne proposent pas habituellement un tarif exorbitant à la minute et inaccessible pour des clients pauvres. Son prix n’est pas aussi bas.

Analyser la démarche de prise de contact

Il est souvent difficile d’obtenir un rendez-vous chez un vrai voyant. Ceci est dû au fait qu’il est très convoité, contrairement à un faux voyant. Si ce dernier est toujours disponible, cela peut relever la non-qualité de ces services ou signifier qu'il est nouveau dans le domaine. S'il n'est pas nouveau, c'est alors qu'il n’arrive pas à satisfaire et à retenir ses clients par des prestations de bonne qualité.

Il y a aussi des voyants qui relancent régulièrement leurs clients et prospects. D’autres posent trop de questions sur la vie personnelle pendant les consultations ou les premières prises de contact. Ces pratiques les distinguent des vrais voyants.

Analyser la prestation du voyant

L’analyse de la prestation peut être faite avec la première consultation ou les expériences d’autres personnes déjà consultées. Elle passe par l’analyse de certains points de la consultation. Ces derniers incluent les pratiques du voyant.

Il y a par exemple ses prédictions. En effet, un voyant est faux s’il donne des prédictions basées sur la complaisance avec des faux espoirs et des choses positives et irréalisables. Il en est de même pour les prédictions accompagnées de dates précises.

Il y a aussi les annonces de morts et de maladies graves pendant les consultations. Elles sont considérées comme des fautes morales. Un vrai voyant n’indique pas ces présages.

Pour résumer, il faut prendre le soin de connaître un voyant suivant les astuces indiquées afin de savoir s’il est un vrai ou un faux.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés